Accueil
   Présentation de l'ANCGG
   Le brevet Grand Gibier
 
 Les Associations
Départementales
Actualités
 Les espèces
   Revue "Grande Faune"
et publications
   Les espaces
   La chasse
   Hygiène santé
   Les journées nationales
   Cotation des trophées
   Catalogue ANCGG
   Législation-Réglementation
   Contributions
   Liens
   L'Europe
   Adhésion
   Contact
   Quiz Grand Gibier

HYGIÈNE-SANTÉ

Comment vider un brocard ? | Les zoonoses | Echinococcose alvéolaire | Maladie de Lyme

COMMENT VIDER UN BROCARD ?
Extrait de Chasse-Gastion n° 94

L'éviscération de l'animal doit :
s'effectuer le plus rapidement possible après le tir ;
être soigneuse et complète ;
tenir compte de l'impact de balle et de ses effets.

Télécharger l'article au format pdf

L'idéal est de suspendre le brocard à une branche horizontale ou à un portique. Prévoir un petit crochet dans le sac à dos et quelques ficelles.

RECOMMANDATIONS

Utiliser impérativement des gants. Les plus commodes sont les jetables en vinyle fin, qui conservent un toucher précis.
Ne laver la cavité abdominale qu'en cas de balle traversant la panse ou les intestins. Dans ce cas le faire très abondamment.
Dans les autres cas, essuyer l'intérieur de l'animal avec torchon ou papier absorbant.
Bien nettoyer la zone d'impact de la balle, enlever les poils et la venaison meurtrie.
Pour ressuyer l'animal, le suspendre par les pattes arrières afin de ne pas souiller la venaison des digues.
Si l'animal doit subir un stationnement prolongé :
ATTENTION AUX MOUCHES.
Bourrer l'intérieur de l'animal avec du feuillage vert.
Mieux : envelopper l'animal suspendu avec du filet spécial.


1er TEMPS : Pesée systématique de l'animal plein et après vidange. Noter les poids relevés dans un registre, c'est important pour la gestion d'un territoire.

2ème TEMPS : OUVERTURE DU COU

Section verticale de la peau sous le cou.


Découverte de la trachée et de l'oesophage.


Section de l'oesophage à sa partie haute.

Ligature de l'oesophage par noeud ou ficelle.


Section de la trachée à sa partie haute.

3ème TEMPS : CASTRATION ET OUVERTURE DE L'ABDOMEN

Découverte des testicules.

Découverte de la verge.


Section de la verge.

Extraction des testicules.

Section de la peau de l'abdomen.


Ouverture soigneuse de la cavité abdominale.
. Ne pas perforer un organe creux.
. Utiliser la lame spéciale du couteau.

4ème TEMPS : EXTRACTION DES ORGANES ABDOMINAUX

Découverte des organes du tube digestif qui sont rabattus sur le côté.

Traction et extraction de l'oesophage qui a été sectionné et ligaturé auparavant.


Evacuation sur le côté de l'ensemble des organes creux du tube digestif.

Découverte de l'intestion terminal.

5ème TEMPS : OUVERTURE DE LA SYMPHYSE PUBIENNE
Ne jamais ouvrir la symphyse avant d'avoir évacué l'abdomen.
Attention de ne pas souiller la venaison des guigues !

Section de la symphyse pubienne (nécessite le plus souvent une scie)


Dissection du rectum en évitant de percer la vessie et extraction de l'ensemble.

VARIANTE DU 5ème TEMPS

Dissection soigneuse du rectum.


Décollement de l'anus et du rectum.


Extraction de l'ensemble y compris la vessie par l'ouverture de la cavité abdominale en avant.

6ème TEMPS : EXTRACTION DES ORGANES THORACIQUES ET DU FOIE

Dissection soigneuse de l'anus.


Extraction du bloc coeur-poumon et du foie.


Extraction du bloc coeur-poumon et du foie.

Ouverture des vaisseaux abdominaux pour faire sortir le sang.

7ème TEMPS : VÉRIFICATION DE L'ÉTAT SANITAIRE.

Détermination de l'état d'engraissement des fosses lombaires.

Ouverture de la trachée.


Examen du foie et des poumons.

Ouverture de la panse.


Télécharger l'article au format pdf